Protéger les peaux d'enfants
 
blog

Protéger les peaux d'enfants

> CeraVe La vie

Quelles sont les particularités des peaux d'enfants ?

Avant l'âge de 6 ans, la peau n'a pas développé les mêmes mécanismes de défense que celle d'une peau adulte. C'est pourquoi, il faut apporter un soin particulier à la peau d'un bébé et d'un jeune enfant. Explications.

Quelles sont les spécificités de la peau d'un enfant ?

Pour commencer, l'aspect de la peau d'un nourrisson et d'un jeune enfant est différent. La peau est en effet cinq à six fois plus fine que celle d'un adulte, bien qu'elle soit composée du même nombre de couches. Par ailleurs, elle va être plus réactive aux agressions extérieures, notamment car les glandes sébacées et la densité des cellules sont moins importantes que chez un adulte. Le film hydrolipidique, censé protéger la peau à sa surface, est particulièrement fragile. La peau du nourrisson va donc être plus facilement sujette aux sécheresses et plus sensible. Son corps souffre également plus facilement de déperdition de chaleur, ce qui rend le jeune enfant (et donc sa peau) plus sensible aux variations de températures. La peau du nouveau-né et du nourrisson est souvent un peu moins acide que celle de l’adulte. Son pH est à peine inférieur à 7 alors qu’il est de 5,5 chez l’adulte. Cela peut également influer sur la perméabilité de la peau et la rendre plus sujette aux irritations.

C'est à environ 6 ans que la structure de la peau arrive à maturité. L'acticité des glandes sébacées s’accélère quant à elle encore plus à la puberté, au moment des changements hormonaux. Ces derniers vont provoquer la différenciation de structures entre la peau des garçons et des filles qui étaient jusque-là similaires.

Comment prendre soin de la peau d'un enfant ?

Pour toutes ces raisons, la peau d'un enfant nécessite un soin particulier.

  1. Nettoyez en douceur
  2. Pour commencer, utilisez des produits d’hygiène doux. Evitez les savons alcalins, qui vont venir éliminer les lipides à la surface et donc rendre la peau sèche. Pour limiter les sécheresses, ne faites pas trop durer les bains : l'eau a en effet tendance à agresser la peau, surtout si elle est plutôt chaude.

  3. Hydratez
  4. Utilisez des soins hypoallergéniques, sans parfum, adaptés à leur peau sensible pour hydrater leur peau au quotidien. Pour les peaux atopiques, demander conseil à votre pédiatre ou à un dermatologue.

  5. Protégez sa peau du soleil
  6. Les rayons UV sont particulièrement nocifs pour l'enfant. La production de mélanine est en effet encore très faible. Au soleil, il est donc important de lui appliquer une protection solaire à indice 50. Vous pouvez également songer aux vêtements anti-UV. Enfin, n'oubliez pas casquette/chapeau et lunette lors d'une exposition au soleil.

    Zoom sur l’eczéma atopique

    La dermatite atopique (également appelée eczéma atopique) est une maladie de peau très courante chez l'enfant. Entre 10 et 20% des enfants sont ainsi concernés. Dans un tiers des cas, la maladie disparaît à la sortie de l'enfance, mais d'autres peuvent en souffrir également à l'âge adulte. Les personnes concernées souffrent d'une carence en lipides et en facteurs naturels d'hydratation. La fonction de barrière protectrice de la peau se voit alors affaiblie.

    Cette maladie se manifeste par une extrême sécheresse de la peau, qui est irritable et squameuse. La peau doit être quotidiennement hydratée, lorsque la dermatite est en phase inactive. En phase active, l'enfant devra suivre un traitement topique pour soulager les inflammations de la peau et les démangeaisons.